Les indices de notoriété

Question : Pouvez-vous nous citer des entreprises, institutions, services ou organismes français que vous connaissez à Berlin ? 

  1. Les Galeries Lafayette  99%
  2. L’ambassade de France  98%
  3. RFI  82%
  4. L’Institut Français ou la Maison de France  68%
  5. Francophonic ou Francofolies de Berlin  67%
  6. Ofaj  52%
  7. Zadig, la librairie française  51%
  8. Les services culturels de l’Ambassade  41%
  9. Peugeot Avenue  32%
  10. Total  25%

Le taux de notoriété des entreprises, institutions, services ou organismes français à Berlin est assez élevé avec des taux moyens de plus de 50% et un trio de tête : Les Galeries Lafayette, L’ambassade et la radio RFI. A noter seulement en fin de classement la présence de deux plus grandes entreprises françaises en Allemagne : Peugeot et Total.

Question : Pouvez-vous nous citer les hommes et les femmes de nationalité française que vous connaissez et qui comptent pour vous à Berlin (sans jugement de valeur) ?

  1. Claude Martin  78%
  2. Pascal Thibault  69%
  3. Françoise Cactus  58%
  4. Constance de Corbièrre 32%
  5. Patrick Suel  23%
  6. Marc Nouschi  17%
  7. Thierry Prévost  15%
  8. Chantal Colleu-Dumond  12%
  9. Nicolas Jeanneté  11%
  10. Max Claudet  9%

Plus difficile en revanche de citer des personnalités françaises. Seules trois arrivent nettement en tête (avec des taux de plus de 50%) : L’Ambassadeur, Claude Martin, le journaliste de RFI, Pascal Thibault, et la chanteuse et écrivain, Françoise Cactus.

Viennent ensuite une série de personnalités culturelles (- de 50%) : Constance de Corbièrre, attachée culturelle de l’ambassade en poste depuis 5 ans, Patrick Suel, directeur de la librairie française Zadig, Marc Noushi, directeur pendant 4 ans de l’institut français de Berlin et en poste actuellement à Varsovie, Chantal Colleu-Dumond, conseillère culturelle de l’Ambassade en place depuis 2 ans, Nicolas Jeanneté, directeur du Francophonic Festival et de Come4Event, et Max Claudet, ancien directeur de l’Institut français de Berlin et actuellement secrétaire général de l’Ofaj. Une seule personnalité du monde puremment économique est présente dans ce classement : Thierry Prévost, directeur des Galeries Lafayettes.

Les côtes de popularité

Question : Pour chacune des personnalités et entreprises françaises que nous allons vous citer, voulez-vous nous dire si vous appréciez leur travail et si vous souhaitez leur voire jouer un rôle important dans les mois ou années à venir ?

1er                Thierry Prévost & les Galeries Lafayettes                 97%

Cette première position revient sans nul doute plus à l’entreprise Galeries Lafayettes qu’à son directeur peu connu (indice de notoriété de 15%). Par ses nombreuses animations et son espace gastronomique réputé, l’entreprise connaît un fort sentiment d’affectivité auprès des français vivant à Berlin, même si « les prix proposés en découragent beaucoup ». Une veritable institution !

2ème         Pascal Thibault & RFI                                                  95%

L’une des voix les plus connues de Berlin après plus de 10 ans d’antenne, normal ! Pascal Tibault très actif, à également réussi a  fidéliser ses auditeurs via son «  Club des Auditeurs » (près de 3000 adhérents). Il est également président de l’association des anciens de Sciences-po et est le fondateur président de Bleublancrose, l’association des gays et lesbiennes francophones de Berlin et ses 500 membres. Incontournable !

3ème             Patrick Suel & Zadig                                         81%

Personnalité hors du commun, vrai passionné de littérature francophone, Patrick Suel a ouvert en 2003 l’unique librairie française à Berlin. Plus qu’un simple vendeur, il entretient avec ses clients une vraie relation passionnelle et propose de nombreuses animations. Cette 3ème position dans ce classement est une reelle surprise !

    

4ème             Jean-claude Crespy & l’Institut Français                   78%

Là aussi c’est plus l’Institut Français que son directeur que les français de Berlin apprécient. D’ailleurs Jean-Claude Crespy ne recueille qu’un indice de notoriété de 1%, et les anciens directeurs Max Claudet, 3% et Marc Noushi, 17%. Son emplacement statégique, les différentes activités proposées font de cette maison un lieu incontournable benéficiant naturellement d’une très bonne notoriété et d’un fort taux d’adhésion. Un classique !

5ème             Nicolas Jeanneté & Francophonic Festival        62%

Même si le nom Francophonic Festival reste largement plus connu que son directeur, Nicolas Jeanneté, 11%, ce festival remporte une large adhésion du public (en seulement 2 ans d’existence !), renforcée, il est vrai, par de fortes campagnes de communication. Mais malgré cela et d’après les rumeurs, le festival s’avère être une échec financier et semble avoir décidé de s’arrêter après 2 éditions. Dommage !

6ème             Françoise Cactus & les chanteuses françaises      51%

Françoise Cactus (58%), Corinne Douarre (6%), Berangère Palix (5%) et Nadia Z (3%) sont les représentantes de la chanson française à Berlin. Très actives dans les médias et sur scène, elles ont néanmoins  reussi à se faire un place honorifique dans la paysage de la musique à Berlin. Suremment une des plus belles façons de promouvoir la langue française. Bravo les filles !

7ème             Max Claudet & l’Ofaj                                                        31%

Cette place relativement médiocre pour l’Ofaj après plus de 40 ans d’existence s’explique certainement par l’âge du public interrogé qui n’utilise plus les « services » de l’Ofaj. Il n’empêche que la crise et le manque d’ambition de l’office auxquels s’ajoute la mauvaise image de son dirigeant semblent déservir cette « magifique » institution dont nous avons tous un jour ou l’autre bénéficié. Tout le monde semble attendre un vrai renouveau de l’Ofaj !

8ème             Marc de Kergariou & Peugeot Avenue                       22%

Une place très honorable et surprenante pour cette « boutique commerciale » installée en plein coeur de Berlin et qui a su en quelques années devenir aussi un vrai lieu d’animation (expositions, dîner, colloque, concert, ect…). Mais à quel prix ! Car ses dirigeants se succèdent à tour de rôle. Dernier en date,  Marc de Kergariou qui est resté à peine deux ans !

9ème             C.de Corbièrre & C.Collleu-Dumond                  12%

Cette 9ème position était prévisible tant la politique culturelle de l’Ambassade est critiquée. L’une de ses dirigeantes, qui possèdent néanmons un fort taux de notoriété (32%), est peu appréciée par le public. Jugée « hautaine », « méprisante » et connue pour son manque de ponctualité,  elle devrait quitter son poste cet été ! Quant à Chantal Colleu-Dumond, en poste depuis 2 ans, les sondés ont encore du mal à se prononcer.

10ème                Claude Martin et l’Ambassade de France              9%

Nous ne nous permettrons pas de faire de commentaire sur cette dernière place et invitons les lecteurs à lire l’article ci-dessous

Fiche Technique

Enquête réalisée entre le 1er et le 15 mai 2005 pour  Die PariserZeitung par Ludovic et Stephanie, étudiants à Sciences-po et stagiaires à Berlin, auprès d’un échantillon de 100 personnes interrogées au téléphone, de nationalité française vivant à Berlin depuis au moins 6 mois et représentatif des relais d’opinion (chefs de grandes entreprises et de Pme Pmi, professeurs et universitaires, commerçants, cadres supérieurs…âgés de 18 ans et plus) Méthode des quotas (sexe, âge, profession du chef de ménage PCS) et stratification par quartier et catégorie. Les commentaires sont de Sabine Keller, rédactrice en chef de Die PariserZeitung.

      


            

AU SOMMAIRE DES PROCHAINS NUMEROS

Dès la semaine prochaine, nous publierons les premiers commentaires des lecteurs (déjà 6 271 connections à ce jour !)

A partir du 15 juin et durant tout l’été, découvrez les portraits de ces 10 personnalités qui comptent à Berlin ! A commencer par Françoise Cactus, Pascal Thibault, Max Claudet, Chantal Colleu-Dumond, Nicolas Jeanneté….

Et dès la rentrée, de nouvelles indiscrétions, portraits, sondages, études…..

A bientôt et merci pour votre soutien.

Sabine Keller

Rédactrice en chef